Pleins feux sur les marchés

Mary Robertson, vice-présidente, Services aux grandes entreprises et Services bancaires d’investissement

 

L’initiative Femmes de la Banque ScotiaMC pour les Services bancaires et marchés mondiaux s’est entretenue avec Mary Robertson, la nouvelle conseillère du pilier conseil du programme, à propos de ce qui nous attend dans les prochains mois.

Entretien

Q. Parlez-nous de votre participation à L’initiative Femmes de la Banque Scotia.

R. Je me suis jointe à L’initiative Femmes de la Banque Scotia quand elle a été lancée au sein des Services bancaires et marchés mondiaux, en 2019. J’étais inspirée par les répercussions professionnelles positives potentielles de notre programme pour notre clientèle féminine et nos entreprises clientes qui œuvrent pour faire avancer l’inclusion. J’ai d’abord été coresponsable de notre pilier conseil et j’assume, depuis peu, le rôle de conseillère, depuis que ma collègue Michelle Khalili, première directrice et chef, Marchés des capitaux boursiers mondiaux, a choisi de prendre de plus grandes responsabilités en tant que responsable de L’initiative Femmes de la Banque Scotia aux Services bancaires et marchés mondiaux.

Q. Quel est l’objectif du pilier conseil?

R. Le pilier conseil est à la fois un moyen d’offrir des occasions de perfectionnement aux femmes cadres supérieures, et un moyen de soutenir nos clientèles commerciale et institutionnelle dans leurs propres démarches en matière de diversité, d’équité et d’inclusion. À la Banque Scotia, notre initiative signature est le programme de saine gouvernance d’entreprise, qui soutient les femmes qui occupent des postes de haute direction et favorise leur participation à des conseils d’administration d’entreprise. Le programme est chapeauté par Julie Walsh, la chef de la gouvernance d’entreprise de la Banque Scotia, et a fait l’objet d’excellents commentaires de la part de nos clientes, qui apprécient cette occasion de perfectionnement unique, interactive et enrichissante, offerte dans un format intime.

Ce programme a des retombées inestimables : au fur et à mesure que les participantes terminent notre programme de formation, nous les ajoutons à notre base de données de femmes prêtes à siéger à un conseil d’administration, afin de constituer un bassin diversifié de dirigeantes aux compétences et à l’expertise variées que nous pouvons recommander à nos clients lorsqu’ils cherchent des candidates pour occuper des sièges à un conseil d’administration. Notre banque se démarque grâce à cette capacité unique de mettre en relation des candidates de haut calibre avec des sociétés publiques déterminées à appuyer l’égalité qui souhaitent diversifier leur conseil d’administration.

Q. Le programme en est maintenant à sa troisième année. Qu’est-ce qui vous rend le plus fière?

R. Je suis surtout fière de tout ce que notre équipe a accompli en quelques années, puisque nous sommes passés d’une page blanche à des initiatives tangibles qui profitent réellement à nos participantes. Je remercie notre équipe de membres du comité, anciens et actuels, qui consacrent beaucoup de temps et d’énergie à la concrétisation de ces idées. Nous avons mené à bien de nombreuses initiatives importantes – malgré les complications inhérentes à la pandémie –, guidé cinq cohortes de dirigeantes dans le cadre de notre programme de saine gouvernance d’entreprise et créé une base de données de femmes hautement qualifiées prêtes à siéger à un conseil d’administration.

Q. À quoi les clientes et les collègues peuvent-elles s’attendre du programme dans les prochains mois?

R. Nous sommes impatients d’accueillir notre sixième cohorte dans notre programme de saine gouvernance à l’automne – et de revenir à un format encore plus interactif, en personne. Nous prévoyons d’étendre davantage nos programmes à l’ensemble de notre réseau des Services bancaires et marchés mondiaux afin que davantage de clients puissent accéder à nos initiatives, y compris ceux qui sont basés aux États-Unis. Nous élargissons également la diversité de sujets abordés afin de mieux répondre aux intérêts des directrices actuelles et expérimentées qui pourraient vouloir affiner des compétences et approfondir des connaissances données sur des enjeux liés à leurs fonctions, le fonctionnement des conseils d’administration ou les attentes élevées envers les membres de ces derniers.

Les clients ont aussi accès à notre programme d’enseignement sur la diversité, l’équité et l’inclusion par l’entremise de notre pilier conseil : nous transmettons notre vaste expérience en matière de promotion des initiatives de diversité, d’équité et d’inclusion dans le cadre de réunions avec ceux-ci. Bon nombre d’entreprises s’efforcent de rendre les lieux de travail plus inclusifs, et cette initiative est une occasion importante pour la Banque Scotia et ses clients de parler franchement de leurs démarches à cet égard, car nous travaillons tous à mettre en place une culture institutionnelle durable et efficace.

Q. En plus de votre participation à L’initiative Femmes de la Banque Scotia, qu’aimeriez-vous que nous sachions à propos de votre rôle de vice-présidente des Services bancaires aux grandes entreprises et des Services bancaires d’investissement?

R. Dans le cadre de mes fonctions, je travaille avec l’ensemble des équipes des Services bancaires et marchés mondiaux, de tous les secteurs et de toutes les régions, dans le but de renforcer et d’approfondir les relations avec les équipes de direction et les conseils d’administration de nos clients. Je collabore également avec mes collègues du comité de l’engagement des Services aux grandes entreprises et Services bancaires d’investissement – plus particulièrement en tant que responsable du comité du bien-être, qui a été créé pour faire la promotion du bien-être auprès de nos employés durant la transition du retour au bureau. Nous voulons créer les conditions propices à ce que chacun donne le meilleur de lui-même à ses clients et ses collègues. C’est agréable de pouvoir se côtoyer de nouveau et préparer l’avenir.

En savoir plus sur L’initiative Femmes de la Banque Scotia

Pour en savoir plus sur L’initiative Femmes de la Banque Scotia et les divers programmes offerts, communiquez avec votre directeur, Relations d’affaires, au sein des Services bancaires et de marchés mondiaux, ou envoyez un courriel à l’adresse suivante : gbm.womeninitiative@scotiabank.com.